L’ASSOCIATION

Qui sommes-nous ?

INTERDIAL Interprétariat est une association loi 1901, à but social et non lucratif.

Créée à Lyon en 2016 par des personnes soucieuses de l’accueil des travailleurs migrants et de leurs familles au sein de la société française, l’association est animée par des permanents bénévoles qui composent son Bureau et son Conseil d’Administration.

Notre mission

 

Permettre l’accès des étrangers à leurs droits et participer à la lutte contre le racisme et les discriminations, en facilitant la communication et la rencontre entre Français et étrangers de langues et de cultures différentes.

A cet effet, nous développons des activités d’interprétariat, de traduction, d’écrivain public, d’informations juridiques, de formation et de sensibilisation.

Une éthique

 

La charte de l’Association met l’accent sur le refus de la discrimination, l’égalité d’accès aux droits et la nécessité d’actions citoyennes qui favorisent la communication et la compréhension dans le respect de l’identité des personnes.

Une association professionnelle

 

Les quelques 300 interprètes, salariés d’INTERDIAL, parlent au total environ 110 langues et dialectes.

Pour réaliser ses objectifs et répondre aux demandes des utilisateurs de nos différents services, INTERDIAL s’est dotée d’une structure et d’un fonctionnement professionnels.

Aujourd’hui, l’Association est devenue incontournable dans le domaine de l’interprétariat en milieu social ; elle est partenaire des services publics depuis 2009.

En tant que telle, l’Association a fait siens les principes républicains (laïcité, égalité, …) qui régissent les services publics.

Des activités de communication et d’information

 

INTERDIAL Interprétariat développe depuis l’origine des prestations d’interprétariat en milieu social adaptées à la fois aux particularités des populations d’origine étrangère et aux différentes missions des services publics.

Cet interprétariat, outil de communication et d’intégration, contribue au respect et à l’égalité des chances des personnes ne maîtrisant pas, ou mal, la langue ou la culture française.

  • des prestations d’interprétariat oral : par déplacement en Ile-de-France et par téléphone, 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24, sur l’ensemble du territoire.

C’est un interprétariat de terrain qui, parfois, en plus de la traduction des mots, s’accompagne d’un travail d’explication, de sensibilisation ou de prévention.

  • des permanences d’écrivain public dans des mairies, et dans les quartiers de certaines villes, afin que les personnes illettrées trouvent leur place dans la société de l’écrit et bénéficient de leurs droits.
  • des traductions de documents : traduction d’une langue étrangère vers le français et inversement
  • un service gratuit d’informations juridiques par téléphone sur la législation des étrangers et ses implications dans la vie quotidienne : « Info Migrants ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *